Jury

Roxane Arnold

Roxane Arnold

Directrice de la distribution chez Pyramide Distribution

Née en 1981 entre Auch et Toulouse, Roxane Arnold étudie les Sciences Politiques à Paris et le cinéma à La Fémis. Elle devient ensuite directrice du MK2 Quai de Seine/Quai de Loire, cinéma art et essai de douze écrans dans le 19e arrondissement, avant d’intégrer la société Pyramide, dont elle est directrice de la distribution depuis sept ans. Aux côtés de Fabienne Vonier et Eric Lagesse, elle a eu le plaisir d’orchestrer la sortie dans les salles françaises des films de Céline Sciamma, Christian Petzold, Alix Delaporte, Aki Kaurismaki, Emmanuel Mouret, Andrei Zvaiguintsev, Catherine Corsini, William Friedkin, Philippe Faucon…

Jean-Sébastien Chauvin

Jean-Sébastien Chauvin

Réalisateur, critique de cinema, professeur de cinéma à l’ESEC

Jean-Sébastien Chauvin est cinéaste, critique de cinéma et enseignant. À la fin des années 90 il entre aux Cahiers du Cinéma, à Chronicart puis à Vogue avant de se lancer dans la réalisation en 2008 avec un premier court métrage, Les filles de feu, sélectionné à la Semaine de la Critique à Cannes. Suivront quatre autres courts et moyens métrages dont Et ils gravirent la montagne en 2011 et Les enfants en 2014. Il enseigne également le montage et la mise en scène à l'Esec (Ecole Supérieur d'Etudes Cinématographiques).

Valérie Maes

Valérie Maes

Actrice, vidéaste, auteur

Actrice, vidéaste, directrice de casting. Valérie Maes intervient à la FEMIS en tant que correctrice. Ponctuellement sollicitée pour des recherches iconographiques liées principalement au cinéma bis, avant-gardiste et expérimental, elle co-réalisera un documentaire sur les cinéastes en exil en octobre 2015, et rédigera les Lettres de voyage pour la série de documentaires Cinéma des frontières. Elle était dernièrement à l'affiche du film de Larry Clark et travaille à son prochain recueil de poésie.

Laetitia Mikles

Laetitia Mikles

Réalisatrice, critique de cinéma

Laetitia Mikles est réalisatrice et critique de cinéma. Lauréate de la Villa Kujoyama, elle fait plusieurs séjours au Japon et filme la cinéaste Naomi Kawase (Rien ne s’efface), rencontre l’un des rares Noirs japonais (Le japonais n’est pas une langue scientifique) et part à la recherche d’un yakuza repenti (Kijima Stories). Elle a réalisé des documentaires de création sur le handicap (Lucie va à l’école, la vie d’une petite fille trisomique dans une école maternelle ; Touchée, portraits de personnes sourdes-aveugles), le silence (De profundis, co réal O. Cieshelski) et l’art (Et là-bas souffle le vent). Ses films ont été sélectionnés dans de nombreux festivals français et internationaux (Lussas, FID, Indie Lisboa, Moscou, Rio de Janeiro, Stockholm…). En parallèle, elle écrit pour la revue de cinéma Positif, anime des ateliers de réalisation et est lectrice auprès de différentes institutions.

Suivez-nous !

Newsletter

OK